La Guilde Saint Georges

Le forum du club de jeu de rôle de l'espace art et jeunesse de la ville d'Aubagne
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le mardi de 18h à minuit
Derniers sujets
» Evolution des personnages
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2020 - 17:49 par Nadal

» ça (re)commence là
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Jan 2020 - 14:44 par Olaf

» Actualité Pavillon Noir
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Jan 2020 - 13:04 par Olaf

» Joyeux noël
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Jan 2020 - 15:56 par rodolphe

» TomF
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Nov 2019 - 19:07 par rodolphe

» Ajuster son coup lors d'un corps à corps [LR118]
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeLun 11 Nov 2019 - 9:46 par Olaf

» En quête de Citations
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeMer 6 Nov 2019 - 16:16 par Sultanor

» Samedi 9 novembre 2019 - 15ème Nuit Dés 6 Trouilles
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeLun 14 Oct 2019 - 14:31 par LGDJ

» Bon anniversaire
ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 27 Sep 2019 - 7:22 par Kreüg

Février 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829 
CalendrierCalendrier
Le CrocoDeal du moment : -91%
Chargeur sans fil – Samsung ...
Voir le deal
2 €

Partagez
 

 ça (re)commence là

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 11:59

@Nadal a écrit:

Comment réparer les navires? Que faire de  l'Eleonora's Falcon et son équipage? Souhaitez-vous accomplir le reste de la mission, ou avez-vous d'autres projets?

Ces tracasseries ne resteront pas longtemps sans solution face à une bonne bière, j'invite donc les vaillants corsaires du Squale à venir fêter chez moi notre victoire, à cette date, c'est-à-dire le 21 février!


Dernière édition par Olaf le Ven 13 Sep 2019 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeMer 25 Fév 2015 - 17:44

Qui a une idée de nom pour notre polacre?


Dernière édition par Olaf le Ven 13 Sep 2019 - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
Sultanor

Messages : 1485
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 99
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 27 Fév 2015 - 11:28

Polacre 1 ?

Le Normandie ?

Terreur de l’Atlantique ?

Léviathan Royal ?

Le Barracuda ? Et tout le monde chantera et portera des colliers en or.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 27 Fév 2015 - 11:57

Richelieu a suggéré "La Pourpre et le Sang"...
Outre le fait que ça fasse long, je préfèrerais alors "Pour la Pourpre et par le Sang"; mais ça ressemblerait alors davantage à une devise plutôt qu'au nom d'un navire.
"Normandie" plaît bien à Guillaume, mais cela peut rappeler quelques souvenirs douloureux, pour lesquels il vaudrait mieux rester discrets...
D'autres suggestions?


Dernière édition par Olaf le Ven 13 Sep 2019 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
Sultanor

Messages : 1485
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 99
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeSam 28 Fév 2015 - 8:41

Le Saint-Michel : pour rappeler nos exploits à Cayenne, notre passage en Normandie (en private joke) et pour la France.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeSam 28 Fév 2015 - 10:13

"Saint Michel", ça c'est un vrai nom de navire qui sonne bien!
J'avais aussi pensé au "Chat noir", pour rappeler certains épisodes de la vie du navire, et parce que Richelieu aime bien les chats, mais je crains d'avoir du mal à recruter par la suite...
Y a-t-il d'autres corsaires qui votent pour "Saint Michel"?


Dernière édition par Olaf le Ven 13 Sep 2019 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadal
Seigneur
Seigneur
Nadal

Messages : 199
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 53
Localisation : La Bastide d'Engras (30)

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 10:23

"Saint Michel", ça me plait
Revenir en haut Aller en bas
Maelint
Ecuyer
Ecuyer


Messages : 32
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeDim 1 Mar 2015 - 22:18

J'approuve.

(Et puis si un jour vous allez vraiment en Normandie, il existe son cousin futur.)
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Mar 2015 - 14:48

Bon, "Saint Michel" semble avoir la préférence, si ça convient au cardinal...


Dernière édition par Olaf le Ven 13 Sep 2019 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeMer 4 Mar 2015 - 14:21

Un résumé pour les absents:

Après le combat, les deux navires sont restés sur place jusqu'au 20 octobre: tout l'or qui a pu être récupéré a été chargé sur Le Squale, lequel a bénéficié de quelques réparations de fortune pour son gréement. Puis, les deux navires ont fait voile vers Sainte Anne de la Guadeloupe, où nous pensons que la population nous accueillera favorablement pour une escale discrète, puisque nous les avions sauvés d'une attaque de caraïbes, en 1639.
Le 25 octobre 1640, les deux navires arrivent à destination. Une douzaine de marins de la polacre se joignent à nous, ainsi que William Mowett, leur canonnier.
Le 5 novembre les deux navires sont réparés, les vivres complétés, et nous mettons les voiles pour la France.
Le 16 décembre, les deux navires arrivent au Havre, envoi d'un message à Richelieu. Tout le monde est consigné à bord en attendant l'arrivée d'une garde conséquente pour escorter le trésor jusqu'à Paris.
Le 23 décembre, Richelieu est au Havre avec une compagnie de mousquetaires. Le cardinal décide de garder Henry Parker et Jack Aubrey. Quant au reste de l'équipage, que nous avions gardé prisonnier avec nous par crainte de fuites, il est renvoyé en Angleterre.
Richelieu est très content de nous, et nous laisse 10% du trésor!
La polacre devient également notre propriété (à ce sujet il nous faudra des papiers), et Richelieu nous invite à Paris avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 13 Sep 2019 - 17:38

Résumé des dernières séances:

Après un mois passé à Paris, le 24 janvier 1641, Richelieu nous confie une mission: partir prêter main-forte au Gouverneur de la Nouvelle France. En effet, Charles Jacques Huault de Montmagny a besoin de renforts armés dans la région de Québec.

Le 26 janvier nous partons à Rouen récupérer les hommes et les navires.
Après avoir recruté et approvisionné à Rouen, nous appareillons le 16 février 1641.
Au bout de deux semaines de mer, nous croisons un petit convoi espagnol (deux marchands et un brigantin d'escorte) que nous arraisonnons.
Le 18 mars nous arrivons aux Caraïbes.

Le 16 avril nous sommes à l'embouchure du Saint Laurent, mouillés vers Tadoussac. Sur les conseils du pilote, nous attendons début mai pour remonter le fleuve.
Le 20 avril, le Saint François, navire de la Compagnie, mouille non loin de nous.
Le 2 mai, nous arrivons à Québec. Visite chez le Gouverneur.
Le 4 mai, réception chez le Gouverneur. Au cours de celle-ci, il nous confie une mission destinée à couper les approvisionnements en armes à feu des Iroquois. Il s'agit de prendre le Fort Orange, situé au sud du lac Champlain, le long de la Noord River. Les Hollandais doivent ignorer que l'attaque vient de la France, celle-ci étant en paix avec les Provinces Unies.
Nous serons accompagnés du chef Huron Tiokwenhi et son fils adoptif, Gauvain.

Le 11 mai, départ de Québec avec le brigantin Le Squale pour remonter jusqu'à Trois-Rivières, puis nous remontons la rivière Richelieu. Au passage, nous débarquons les 6 canons de 4 pouces pris aux Espagnols à Trois-Rivières.
Le 14 mai, nous arrivons au lac Champlain.
Le 15 mai nous atteignons l'extrémité du lac.
Le 16 mai, 6 canoës contenant 7 hommes chacun se mettent en route vers la rivière que nous devons suivre en direction du sud.
En route, une squaw iroquoise, à proximité d'un village, qui aurait pu révéler notre présence est éliminée.
Le 17 mai, nous nous arrêtons sur la Mohawk River pour observer le Fort.
Une goélette est mouillée face au fort.
Dans la nuit du 17 au 18 mai, nous passons à l'attaque. Tout notre groupe communique alors en anglais.
Après la prise de la goélette, le Fort Orange est pris à son tour.
Nous libérons un shamane Erié retenu prisonnier comme otage, et nous lui proposons de donner à sa tribu les Hollandais rescapés, qui pourront servir à leur tour d'otages à sa tribu. Il accepte.
Les notes du Commandant de la goélette nous sont traduites en anglais. Le départ en direction de l'aval, afin de regagner l'embouchure du Saint Laurent en passant devant la Nouvelle Amsterdam, est prévu pour le 20 mai.
Revenir en haut Aller en bas
Nadal
Seigneur
Seigneur
Nadal

Messages : 199
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 53
Localisation : La Bastide d'Engras (30)

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Sep 2019 - 14:50

Je me dois de tempérer votre empressement à quitter le site de Fort Orange.
Tout d'abord, bien que le village Erié ne soit qu'à une journée de marche, il faudra certainement plusieurs jours  à Gauvain pour en revenir (le tant de faire un pow-wow, organiser le voyage, tout ça...) avec suffisamment d'hommes pour escorter les prisonniers (37 au total, dont 8 femmes et 6 enfants).
Vous allez devoir aussi vous occuper de la trentaine de cadavres jonchant le pont de la goélette qui doit vous permettre de fuir.
Ensuite, votre mission est de détruire le fort. Cette tâche a été assignée aux prisonniers. Leur ardeur à démolir le lieu qui leur a servi de foyer pendant des mois, voire des années, est, au mieux très modérée. Les menaces n'y changeront rien étant donné le sort qui leur est de toute façon réservé. Leur seul espoir étant dans la fuite, nul doute que leurs efforts se concentreront vers cette option.
Au point de vue technique, si la destruction des bâtiments et de l'enceinte ne pose pas trop de problèmes, celle des bastions est plus complexe. Le démontage à la main n'étant pas une solution raisonnable, il va vous falloir creuser des sapes jusqu'au coeur des ouvrages. Encore des travaux avec une main d'oeuvre toujours aussi peu collaboratrice.
Pour finir, je vous rappelle que vous êtes en territoire hostile et que l'utilisation massive d'explosif est assez peu discrète.
Bref, vous allez affronter tout un tas de petits embarras, bien chiants, qui, je le crains, vous retiendront sur place bien au-delà du 20 mai.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeJeu 24 Oct 2019 - 17:30

Après Fort Orange

Négociations avec nos prisonniers (23 hommes, 8 femmes, 6 enfants) afin que ceux-ci nous aident à la sape des bastions et au démantèlement des palissades.
Il est convenu que les femmes et les enfants seront débarqués en territoire britannique, à Boston. Les hommes, eux, resteront comme otages chez les Eriés.
Pendant que les hommes travaillent, les femmes et les enfants sont retenus prisonniers sur la goélette; au préalable, celle-ci a été débarrassée des cadavres de l'équipage.
Les quatre canons de 6 livres du fort sont hissés sur la goélette, et viennent remplacer des pièces de 4, alors que celles-ci sont installées à de nouveaux sabords spécialement créés à cet effet.
Le stock de fourrures détenu à terre est aussi chargé à bord. Plus tard, il viendra renforcer le branle-bas.
Pendant ce temps, des sapes et des mines sont créées dans chacun des quatre bastions.

Le 21 mai 1641, malgré les efforts personnels de Guillaume en charpenterie, les transformations de la goélette "Nieuwe Stad" sont achevées (3 pièces de 4 et 2 de 6 par bordée: valeur +6).
Dans la nuit du 21 au 22 mai, Ignace repère des indiens qui se déplacent furtivement au Nord du fort.
Une alerte discrète est donnée, et les hommes sont prêts au combat.
Alors qu'ils s'approchent, les indiens sont surpris par notre salve de mousqueterie: ils chargent malgré tout et nous nous retrouvons au corps à corps, ce sont des iroquois.
Le combat est bref mais intense. Malgré une entrée fracassante au corps à corps, ils sont repoussés et leur assaut brisé.
A la fin du combat, leurs blessés sont achevés, et les nôtres sont soignés. Aucune perte. Ils étaient une trentaine.

Le 22 mai, les Eriés reviennent. Nous prévoyons un protocole d'alerte au moyen de l'édification d'un totem sur une hauteur du lac Champlain. Ils prennent les otages que nous leur remettons. Leur shamane nous promet la protection des esprits.
Après leur départ, William Mowett met le feu aux poudres et les quatre bastions sautent. L'incendie est mis aux habitations et aux palissades après que ces dernières ont été mises à bas.
Par cette nuit éclairée par les flammes, nous appareillons avec la goélette (et perdons l'ancre).
D'après les notes que nous possédons, nous avons environ 24 heures de descente jusqu'à la Nouvelle Amsterdam.

Le 23 mai au soir, nous arrivons en vue de l'île où la ville a été bâtie. Parmi les navires au mouillage, principalement des petits bateaux de pêche, une frégate retient notre attention. Nous craignons qu'elle puisse nous donner la chasse.
Nous décidons donc, un peu avant le passage de la goélette, de mettre discrètement à l'eau une pirogue avec 5 combattants dessus (Guillaume de Costentin, William Mowett, Yann Le Goff, Gauvain et Jean) afin de tenter de la faire sauter. Après l'élimination des deux sentinelles, Guillaume reste sur le pont et les autres descendent à la sainte barbe. Le bruit de leurs pas est couvert par le raffut de William, qui oblige Guillaume à se surpasser en flamand. Après la neutralisation d'une troisième personne, William installe sa mèche qui doit nous laisser le temps de nous éloigner, et l'allume.
Tout le monde regagne rapidement la pirogue, et nous pagayons avec ardeur.
La frégate saute. Le groupe regagne la goélette: celle-ci remet les voiles et s'éloigne rapidement.
La batterie du fort ouvre le feu, mais manque le navire à plusieurs reprises, puis, nous sommes hors de portée.
Revenir en haut Aller en bas
Nadal
Seigneur
Seigneur
Nadal

Messages : 199
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 53
Localisation : La Bastide d'Engras (30)

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 25 Oct 2019 - 23:23

Pour information la frégate s'appelait Harleem. C'est d'ailleurs en mémoire des deux cents marins disparus dans la tragédie, que l'un des quartiers de la ville, qui deviendra prochainement New York, fut baptisé du nom de ce navire (info garantie par wikinadal) pirat
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Nov 2019 - 11:54

Paré pour la suite!!

ça (re)commence là - Page 3 Img_0811
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
Olaf

Messages : 1390
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Jan 2020 - 14:44

La fuite

Nous mettons cap le long de la côte pour rejoindre Boston, où nous libèrerons les prisonniers.

Le 25 mai, nous passons au large d'Hartford, qui semble être une toute petite colonie.
Le 26 mai, nous mouillons dans une baie, et établissons une carte du lieu.
Le 27 mai, une voile est aperçue à l'horizon, côté large. Ce navire semble faire la même route que nous, il s'agit d'un brigantin anglais. Souhaitant éviter une rencontre, la nuit venue, nous changeons de cap pour aller vers le large.
Le 28 mai au matin, le brigantin n'est plus en vue. Nous mettons cap au Nord, pour suivre la côte à une bonne distance jusqu'à la latitude de Boston, puis nous changeons de route, et mettons cap à l'Ouest.

Le 29 mai au matin, nous mouillons un peu au Nord de Boston. Une chaloupe est mise à l'eau, et une petite équipe part en reconnaissance à terre, vers la bourgade.
Nous rencontrons le prêtre anglican de la paroisse, et lui proposons l'équivalent de 50 P8 en guinées afin qu'il ne pose pas de questions, et s'occupe des 8 femmes et 6 enfants gardés sur la goélette. Pour asseoir nos propos, et lui faire comprendre le risque qu'il y aurait à nous trahir, nous lui confions que nous réalisons cette mission pour le compte de William Jackson, flibustier anglais cruel et violent. Il promet de garder le silence, de s'occuper de ces nouvelles ouailles, et semble satisfait de pouvoir s'en tirer à si bon compte.

Le 29 mai après-midi, nous appareillons rapidement et commençons à tirer des bords pour gagner le large. Là, nous rencontrons à nouveau ce brigantin de guerre anglais qui fait route vers nous. Il est au vent, et n'ayant pas de place pour fuir vers la côte, la rencontre est inévitable. Nous choisissons donc de maintenir notre cap, mais chargeons les deux bordées à mitraille et mettons discrètement au branle-bas de combat.
Lorsque nous nous croisons, nous arborons le pavillon des Provinces Unies. Il nous fait signe de mettre en panne. Il dispose manifestement de plus d'hommes et de canons que nous. Nous nous exécutons, tout en nous plaçant à son vent. Il met en panne également à plus d'une encablure, et met deux chaloupes à l'eau. Une trentaine de gardes marines conduits par un jeune officier se dirigent vers nous, et souhaitent monter à bord. Ils cherchent des trafiquants.
Nous acceptons leur venue à bord, et déclarons travailler pour des marchands hollandais en rapportant des peaux en Europe. Nous leur présentons les papiers (en hollandais) du navire et de la cargaison. Ils se méfient.
Soudain, l'officier anglais se fige en voyant notre canonnier William Mowett: il l'insulte et ordonne à ses hommes de se saisir de lui.
Aussitôt, le combat s'engage.
Une partie des hommes de la goélette reste à la manoeuvre afin de pouvoir la rapprocher de la poupe du brigantin pour le prendre en enfilade, tandis que les autres marins se battent contre les soldats. Nous sommes donc en infériorité numérique. Pendant plusieurs minutes, le combat fait rage sur le pont, les victimes tombent de part et d'autre, et malgré la mort de leur officier, les gardes marines continuent de lutter.
Pendant ce temps, au moment propice, les matelots restés à la manoeuvre font feu de la batterie tribord sur le pont du brigantin, avant de se joindre à la mêlée. Des pierriers ripostent, mais les hommes ont le temps de se mettre à l'abri. Finalement, les quatre derniers soldats se rendent. Ils sont rapidement désarmés, et la goélette peut manoeuvrer à nouveau pour présenter sa batterie bâbord et ouvrir le feu à nouveau, mais de plus loin.
Malgré les pertes subies, l'anglais dispose toujours de suffisamment d'hommes pour poursuivre le combat, et se lance à notre poursuite. Mais la goélette est plus rapide au près, et nous chargeons à boulets ramés. Lui nous endommage l'artimon avec son canon de chasse, et nous répondons avec une bordée.
Alors, nous décidons de jeter à la mer un à un nos prisonniers afin de lui faire perdre du temps: la ruse réussit, il doit manoeuvrer pour les récupérer. Les deux derniers sont mis à l'eau dans des barriques pour éviter qu'ils ne meurent dans l'eau glacée.
Nous semons ainsi définitivement notre poursuivant. Les blessés sont soignés, mais nous avons perdu 8 hommes.

Les jours suivants se passent sans encombre: peu avant d'arriver sur le Saint Laurent, nous rebaptisons la goélette "Antarès", et faisons disparaître toutes les traces qui pourraient révéler son origine, conformément aux instructions du Gouverneur, qui avait beaucoup insisté sur la discrétion de cette opération.
Le 9 juin 1641, nous arrivons à Tadoussac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ça (re)commence là - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ça (re)commence là   ça (re)commence là - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ça (re)commence là
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde Saint Georges :: Jeux de rôles :: Pavillon Noir-
Sauter vers: